A propos



Romain Claris est né à Cannes en 1983. Après un voyage au Niger en 1995 où il rejoint l’équipe du tournage du long métrage Imûhar, il travaille la photographie puis commence la réalisation de très courts-métrages en 2000. Diplômé du Conservatoire Libre du Cinéma Français en 2005 il intègre ensuite l’agence de communication et de publicité Claris image builder en tant que responsable du département vidéo et assure la production et la réalisation de 200 films.
Parallèlement à son travail en agence, il continue de réaliser des films personnels, sélectionnés ou récompensés lors de festivals de films internationaux. Son dernier très court-métrage Les cousins des nuages remporte cinq prix dont le Prix de la meilleure philosophie en animation au Festival Avalonia aux USA. Il coréalise le moyen-métrage Voici que la nuit, une très libre variation autour du roman de Yasunari Kawabata Les belles endormies, sélectionné au Forum Experimental de Los Angeles ainsi qu'en Belgique à la Verbeke Foundation au Wunderground Film Festival.
Il signe également avec le photographe Nicolas Claris plusieurs expositions de photographie et vidéo dont Bangladesh en 2013. Leur dernière exposition Noirs a eu lieu cet été à la Galerie d'Art du Relais & Châteaux - Le Saint-James.


«Si le plan large est ce que nous savons tous faire — peu ou prou, nous qui faisons trop d'images à tout bout de champ et confondons plan large et vue d'ensemble — le détail est ce qui fait défaut à l'œil noyé (dans les images) avec lequel nous regardons le monde.
Alors, alors seulement, le pli du tissu dans une machine à coudre, le trait d'un pinceau sur une page blanche, les gouttes de pluie sur la fenêtre d'un train, une jetée au bord de la mer, la main d'un sculpteur, un caillou devenant bijou, le pied flexible d'une danseuse, le regard d'un pêcheur bangladais, de la fibre de jute devenant bateau — toutes choses, femmes, hommes filmés par Romain Claris — nous émeuvent parce qu'ils nous donnent à voir à partir du détail un monde plus vaste plus riche, plus complexe que ce que nous en croyions, pour que, libérant notre regard avec le sien, nous puissions mieux voir encore…
»
Jacques Dubuisson - Scénariste, réalisateur







Contact - Mentions légales